25 Janvier 1945 - Fin de la Bataille des Ardennes ⎪70e Anniversaire en 2015

La bataille des Ardennes est le nom donné à l'ensemble des opérations militaires qui se sont déroulées sur le plateau de Bastogne en Belgique et dans le nord du Grand-Duché de Luxembourg pendant l'hiver 1944-1945. La bataille commence le 16 décembre 1944 par une attaque surprise allemande, à laquelle on a donné le nom d'« Offensive von Rundstedt ». Le Generalfeldmarschall Rundstedt y était opposé : il estimait que l'objectif était trop ambitieux.

Les Allemands l'appellent Opération Wacht am Rhein, et les Anglo-Américains Battle of the Bulge (la « bataille du Saillant ») vu la forme de coin que la ligne de front avait prise lorsque la pénétration allemande fut arrêtée. La bataille des Ardennes se termine le 25 janvier 1945, après le refoulement des Allemands au-delà de leur ligne de départ.

La bataille est connu sous différents noms. Les Allemands la nommaient Unternehmen Wacht am Rhein ("Opération Regard sur le Rhin"), tandis que les Alliés l'ont appelé the Ardennes Counteroffensive. L'expression «Battle of the Bulge» a été inventée par la presse contemporaine pour décrire la façon dont la ligne de front alliée était bombée vers l'intérieur sur les cartes d'actualité en temps de guerre et c'est devenu le nom le plus connu pour la bataille.

Environ 610 000 soldats américains ont été impliqués dans la bataille, et 89 000 ont été blessés, dont 19 000 tués. Ce fut la plus grande et la plus sanglante bataille livrée par les Etats-Unis dans la Seconde Guerre mondiale.

26 Janvier 1945 - L'armée soviétique libère le camp d'Auschwitz ⎪70e Anniversaire en 2015

2 Février 1943 - Fin de la Bataille de Stalingrad

La bataille de Stalingrad désigne les combats du mois d'Août 1942 au 2 février 1943, pour le contrôle de la ville, aujourd'hui Volgograd, entre les forces de l'Union des républiques socialistes soviétiques et celles du Troisième Reich et de ses alliés. Ils incluent l'approche de la ville par les armées de l’Axe, les combats urbains pour sa conquête à partir de septembre, puis la contre-offensive soviétique, jusqu'à l'encerclement et la reddition des troupes allemandes. L'ensemble de ces combats, dans et hors de la ville, se sont étendus sur un peu plus de six mois et ont coûté la vie à environ 750 000 combattants et à 250 000 civils parmi six nations, ce qui en fait une des batailles les plus meurtrières de l'histoire.

Avec la bataille de Moscou, en décembre 1941, et la bataille de Koursk, en juillet 1943, elle constitue l'une des grandes défaites de l'armée allemande et est considérée comme un tournant stratégique majeur de la Seconde Guerre mondiale. Elle reste dans les mémoires pour l'âpreté des combats urbains, n'épargnant ni civils ni militaires, ainsi que pour son impact psychologique et symbolique.

4-11 Février 1945 - Conférence de Yalta ⎪70e Anniversaire en 2015

La conférence de Yalta est une réunion des principaux responsables de l'Union soviétique (Joseph Staline), du Royaume-Uni (Winston Churchill) et des États-Unis (Franklin D. Roosevelt). Elle s'est tenue du 4 au 11 février 1945 dans le palais de Livadia, situé dans les environs de la station balnéaire de Yalta en Crimée. Elle a été préparée par la conférence de Malte du 31 janvier au 3 février, où les alliés se sont concertés pour présenter un front uni à Staline sur la planification de la campagne finale contre les troupes allemandes et japonaises et sur la limitation de la progression de l'Armée rouge en Europe centrale. Les buts de la conférence de Yalta sont les suivants :

- adopter une stratégie commune afin de hâter la fin de la Seconde Guerre mondiale ;
- régler le sort de l’Europe après la défaite du Troisième Reich ;
- garantir la stabilité du nouvel ordre du monde après la victoire.

19 Février 1945 - Débarquement américain à Iwo Jima ⎪70e Anniversaire en 2015

25 Avril - ANZAC Day

La Journée commémorative de l'ANZAC ou ANZAC Day est célébrée le 25 avril de chaque année en Australie, Nouvelle-Zélande, aux Samoa, aux Tonga, aux îles Cook à Niue ainsi qu'en Nouvelle-Calédonie. Il commémore la sanglante bataille de Gallipoli entre les Australiens et Néo-Zélandais de l'ANZAC et l'armée ottomane en 1915, pendant la Première Guerre mondiale et l'engagement des troupes australiennes et néo-zélandaises en France et en Belgique.

Après la Seconde Guerre mondiale, l'Anzac Day est devenu un jour pour commémorer les vies des Australiens et Néo-Zélandais perdues dans cette guerre ainsi que dans les suivantes.

7 Mai 1945 - Capitulation de l'Allemagne ⎪70e Anniversaire en 2015

8 Mai - Fin de la Seconde Guerre Mondiale en Europe

Le 8 mai 1945 est la date marquant la victoire des Alliés sur l'Allemagne nazie et la fin de la Seconde Guerre mondiale en Europe marquée par l'annonce de la capitulation de l'Allemagne. Ce jour est appelé par les Anglophones le « V-E Day » pour « Victory in Europe Day ».

Les Soviétiques, puis les Russes, et leurs alliés centre-orientaux, commémorent cette capitulation le 9 mai.

Mai (dernier Lundi) - Memorial Day

Le Memorial Day est un jour de congé officiel aux États-Unis, célébré chaque année lors du dernier lundi du mois de mai. Il rend hommage aux membres des Forces armées des États-Unis morts au combat.

4-7 Juin 1942 - Bataille de Midway

La bataille de Midway (ミッドウェー海戦, middowei kaisen) est un engagement aéronaval majeur de la Seconde Guerre mondiale opposant les forces duJapon et des États-Unis qui s'est déroulé dans les premiers jours de juin 1942 au cours de la guerre du Pacifique. La bataille fut livrée alors que le Japon avait atteint, 6 mois après son entrée en guerre déclenchée par l'attaque de Pearl Harbor, l'ensemble de ses objectifs de conquête. L'objectif de la bataille navale, provoquée par le Japon, était d'éliminer les forces aéronavales américaines qui constituaient une menace pour les conquêtes japonaises dans le Pacifique. Pour l'amiral Yamamoto, commandant des opérations, il s'agissait également de placer son pays dans une position de force pour négocier avec les États-Unis une paix entérinant le nouveau partage du territoire.

Le plan de l'amiral Yamamoto prévoyait d'attirer les porte-avions américains vers les forces navales japonaises en livrant un assaut aérien et terrestre contre l'atoll de Midway. Une attaque devait être menée en parallèle contre les îles Aléoutiennes. Malgré les moyens énormes mis en jeu par la marine japonaise, comprenant près de 200 unités navales dont 8 porte-avions (seulement quatre ont participé aux combats ) et 12 cuirassés, cette attaque fut un échec total. Les Américains, qui avaient percé le code japonais, connaissaient les détails et le calendrier de l'opération, tandis que les Japonais furent handicapés par l'échec de leurs missions de reconnaissance puis, au moment de la bataille décisive livrée par les quatre porte-avions de l'amiral Nagumo, par la division de leurs forces en plusieurs flottes. Les quatre principaux porte-avions japonais ainsi qu'un croiseur lourd furent coulés par les aviateurs américains tandis que les pertes américaines se limitèrent à un porte-avions et un destroyer.

Cette défaite japonaise marqua un tournant dans la campagne du Pacifique mais également dans la Seconde Guerre mondiale. Elle mit fin à la supériorité des forces japonaises dans le Pacifique : celles-ci furent particulièrement touchées par la disparition de leurs meilleures unités aéronavales parachevée peu après lors de la campagne des îles Salomon. La construction navale japonaise et un programme de formation accéléré des pilotes ne parviendront pas à remplacer les pertes subies alors que les États-Unis augmenteront dans le même temps considérablement le nombre de porte-avions mis en service et de pilotes formés. La victoire de Midway, en éloignant la menace japonaise, permit également aux États-Unis de déployer une force navale considérable dans l'Atlantique Nordpour appuyer le front européen.

4 Juin 1944 - Rome capturé par les Alliés

6 Juin 1944 - Jour J

L'expression jour J (en anglais : D Day), déjà utilisée par les militaires lors de la préparation des offensives de la fin de la Première Guerre mondiale, désigne actuellement le 6 juin 1944, jour où a débuté le débarquement allié en Normandie lors de la Seconde Guerre mondiale.

22 Juin 1940 - Capitulation de la France

France, crushed, surrenders to Germany and signs an armistice. Great Britain now stands alone against the Axis powers.

10 Juillet 1943 - Opération Husky - Débarquement allié en Sicile

17 Juillet - 2 Août - Conférence de Potsdam ⎪70e Anniversaire en 2015

La conférence de Potsdam a été organisée par les puissances alliées (les États-Unis représentés par Harry Truman, l'URSS par Joseph Staline, et le Royaume-Uni par Winston Churchill puis Clement Attlee) pour fixer le sort des nations ennemies. Elle a débuté le 17 juillet et s'est terminée le 2 août 1945 au château de Cecilienhof, près de Potsdam, à l'ouest de Berlin. Le 26 juillet, un ultimatum est signifié à l'Empire du Japon, au nom des États-Unis, du Royaume-Uni et de la République de Chine. Potsdam est précédée des conférences inter-alliées de Téhéran de décembre 1943 et de Yalta en février 1945.

Elle s'est déroulée avant même la fin de la Seconde Guerre mondiale pour fixer le sort des ennemis des forces alliées. Si l'Allemagne avait capitulé depuis deux mois, la victoire était presque imminente sur le Japon qui venait de subir de lourdes pertes territoriales et militaires, et qui s’apprêtait à en perdre davantage avec les deux bombes nucléaires américaines : Hiroshima le 6 août 1945 et avec Nagasaki le 9 août. Le 2 septembre 1945 le Japon capitula. Les États-Unis, auteur le 16 juillet 1945 du premier essai nucléaire au monde, étaient en position de force pour négocier.

L'accord de Potsdam est promulgué et signé par les États-Unis, le Royaume-Uni et l'Union soviétique, le 26 juillet 1945.

12 Mai 1943 - Capitulation des forces de l'Axe en Afrique du Nord

Août 1942 - Début de la Bataille de Stalingrad

La bataille de Stalingrad désigne les combats du mois d'Août 1942 au 2 février 1943, pour le contrôle de la ville, aujourd'hui Volgograd, entre les forces de l'Union des républiques socialistes soviétiques et celles du Troisième Reich et de ses alliés. Ils incluent l'approche de la ville par les armées de l’Axe, les combats urbains pour sa conquête à partir de septembre, puis la contre-offensive soviétique, jusqu'à l'encerclement et la reddition des troupes allemandes. L'ensemble de ces combats, dans et hors de la ville, se sont étendus sur un peu plus de six mois et ont coûté la vie à environ 750 000 combattants et à 250 000 civils parmi six nations, ce qui en fait une des batailles les plus meurtrières de l'histoire.

Avec la bataille de Moscou, en décembre 1941, et la bataille de Koursk, en juillet 1943, elle constitue l'une des grandes défaites de l'armée allemande et est considérée comme un tournant stratégique majeur de la Seconde Guerre mondiale. Elle reste dans les mémoires pour l'âpreté des combats urbains, n'épargnant ni civils ni militaires, ainsi que pour son impact psychologique et symbolique.

6 Août 1945 - Bombe atomique sur Hiroshima ⎪70e Anniversaire en 2015

9 Août 1945 - Bombe atomique sur Nagasaki ⎪70e Anniversaire en 2015

14 Août 1945 - Capitulation du Japon ⎪70e Anniversaire en 2015

15 Août 1944 - Opération Anvil Dragoon - Débarquement allié en Provence

Le débarquement en Provence est une opération militaire menée pendant la Seconde Guerre mondiale (nom de code Anvil Dragoon) à partir du 15 août 1944 par les troupes alliées dans le sud-est de la France (entre Toulon et Cannes).

À l'origine appelée Anvil (enclume en anglais), le nom a été changé en Dragoon par Winston Churchill car il était contre ce débarquement (il déclara y avoir été contraint, dragooned), préférant une percée des troupes déployées sur le front d'Italie vers les Balkans afin de prendre en tenaille l'armée allemande en Europe centrale et d'arriver à Berlin avant les Soviétiques. Il s'oppose notamment à de Gaulle, qui menace de retirer les divisions françaises du front italien. Les objectifs étaient de libérer Toulon, Marseille puis de remonter le Rhône jusqu'à effectuer la jonction avec les forces de l'opération Overlord débarquées en Normandie.

L'opération Dragoon incluait un atterrissage de planeurs (opération Dove) et un faux débarquement dans le nord de l'Italie (opération Span).

La défense allemande composée de la XIXe armée (essentiellement des troupes étrangères) est dégarnie, notamment de la 9e Panzerdivision, à la suite de l’envoi de renforts vers le front de Normandie. À la suite de ce débarquement et de sa rapide progression, Hitler opère un repli pour éviter l'encerclement mais ordonne la destruction des ports de Toulon et Marseille et de garder ces deux villes.

15 Août 1945 - Jour de la Victoire (Royaume-Uni) / Jour de la Libération (Corée) ⎪70e Anniversaire en 2015

Le 15 août 1945 est le jour officiel de la victoire pour le Royaume-Uni alors que les États-Unis le commémore le 2 septembre, date à laquelle la cérémonie officielle de capitulation s'est tenue sur l'USS Missouri en baie de Tokyo.

Au Japon, le 15 août est connu comme "Jour de mémoire pour la fin de la guerre" (終戦記念日 Shūsen-kinenbi). Le nom officiel de cette journée est cependant "le jour pour le deuil des morts à la guerre et de prière pour la paix" (戦歿者を追悼し平和を祈念する日 Senbotsusha wo tsuitōshi heiwa wo kinensuru hi). Ce nom officiel fut adopté en 1982 par une ordonnance du gouvernement japonais.

Le 15 août est commémoré comme "Jour de la Libération" en Corée.

25 Août 1944 - Libération de Paris

2 Septembre 1945 - Fin de la Seconde Guerre Mondiale ⎪70e Anniversaire en 2015

Le jour de la victoire sur le Japon - en anglais Victory over Japan Day aussi connu comme Victory in the Pacific Day, V-J Day ou V-P Day - est le nom donné par les Anglophones au jour ou le Japon capitula, mettant fin à la Seconde Guerre mondiale et par la suite aux dates anniversaire de cet évènement. Ce terme à la fois été donné au jour de l'annonce par le Japon de sa capitulation - l'après-midi du 15 août 1945 au Japon, et à cause du décalage horaire, au 14 août 1945 quand cela fut annoncé aux États-Unis - mais aussi le 2 septembre 1945 quand la capitulation fut signée, mettant fin officiellement à la Seconde Guerre mondiale.

3 Septembre 1939 - La France et l'Angleterre déclarent la guerre à l'Allemagne

Britain and France declare war on Germany honoring their commitment to Poland.President Franklin D. Roosevelt invokes the Neutrality Act but notes, "Even a neutral cannot be asked to close his mind or his conscience."

5 Septembre 1945 - Débarquement britannique à Singapour ⎪70e Anniversaire en 2015

7 Septembre 1945 - Capitulation des troupes japonaises à Shanghai ⎪70e Anniversaire en 2015

9 Septembre 1945 - Capitulation des dernières troupes japonaise en Chine ⎪70e Anniversaire en 2015

16 Septembre 1945 - Capitulation des troupes japonaises à Hong-Kong ⎪70e Anniversaire en 2015

23 Octobre - 11 Novembre 1942 - Seconde Bataille d'El-Alamein

La seconde bataille d'El-Alamein (23 Octobre - 11 Novembre 1942) est un épisode de la guerre du désert durant la Seconde Guerre mondiale.

Elle fut décisive dans le sens où elle permit aux Britanniques de repousser les Allemands qui menaçaient depuis plus de six mois la ville d'Alexandrie et le canal de Suez. Si les Allemands avaient réussi, ils auraient envahi une grande partie de l'Empire britannique. Mais la supériorité en chars de l'armée britannique et la domination de la mer Méditerranée par la Royal Navy empêcha l'Afrikakorps (DAK) d'être ravitaillé de manière efficace. Perdant de fait l'initiative, Rommel dut se résoudre à la défensive, chose dans laquelle il excellait moins que dans l'offensive. De fait, Montgomery, après avoir repoussé en septembre la dernière offensive du « Renard du désert » à Alam el Halfa, put préparer la grande offensive pour chasser les Germano-Italiens d'Afrique.

8 Novembre 1942 - Début de l'Opération Torch - Débarquement allié en Afrique du nord

Opération Torch est le nom de code donné au débarquement des Alliés le 8 novembre 1942  en Afrique française du Nord (protectorat du Maroc etdépartements français d'Algérie). Ce débarquement marque le tournant de la Seconde Guerre mondiale sur le front occidental, conjointement avec les victoires britanniques d'El Alamein et soviétique de Stalingrad. La prise d'Alger se fait en un jour grâce à la Résistance française, alors qu'à Oran et au Maroc, les généraux du régime de Vichy accueillent les Alliés à coups de canon, tout en livrant la Tunisie (alors sous protectorat) aux Allemands sans aucune résistance, déclenchant ainsi la campagne de Tunisie. La reddition des troupes françaises vichystes au Maroc eut lieu le 11 novembre. Des sous-marins allemands, arrivés sur les lieux le jour du cessez-le-feu, menèrent ensuite des attaques devant Casablanca jusqu'au 16 novembre.

11 Novembre - Jour du Souvenir

Le jour du Souvenir (en anglais Veterans Day, Remembrance Day ou Poppy Day), aussi connu comme jour de l'Armistice, est une journée de commémoration annuelle observée en Europe et dans les pays du Commonwealth pour commémorer les sacrifices de la Première Guerre mondiale ainsi que d'autres guerres. Cette journée a lieu le 11 novembre pour rappeler la signature de l'Armistice mettant fin à la Première Guerre mondiale, en 1918.

Veterans Day que l'on peut traduire par "Journée des anciens combattants" est une journée commémorative observée aux États-Unis en l'honneur des anciens combattants. C'est un jour férié fédéral qui est observé le 11 novembre.

7 Décembre 1941 - Attaque japonaise sur Pearl Harbor

Japanese fighter planes attack the American base at Pearl Harbor destroying U.S. aircraft and naval vessels, and killing 2,355 U.S. servicemen and 68 civilians.

11 Décembre 1941 - Entrée en guerre des Etats-Unis d'Amérique

16 Décembre 1944 - Debut de la Bataille des Ardennes

La bataille des Ardennes est le nom donné à l'ensemble des opérations militaires qui se sont déroulées sur le plateau de Bastogne en Belgique et dans le nord du Grand-Duché de Luxembourg pendant l'hiver 1944-1945. La bataille commence le 16 décembre 1944 par une attaque surprise allemande, à laquelle on a donné le nom d'« Offensive von Rundstedt ». Le Generalfeldmarschall Rundstedt y était opposé : il estimait que l'objectif était trop ambitieux.

Les Allemands l'appellent Opération Wacht am Rhein, et les Anglo-Américains Battle of the Bulge (la « bataille du Saillant ») vu la forme de coin que la ligne de front avait prise lorsque la pénétration allemande fut arrêtée. La bataille des Ardennes se termine le 25 janvier 1945, après le refoulement des Allemands au-delà de leur ligne de départ.

La bataille est connu sous différents noms. Les Allemands la nommaient Unternehmen Wacht am Rhein ("Opération Regard sur le Rhin"), tandis que les Alliés l'ont appelé the Ardennes Counteroffensive. L'expression «Battle of the Bulge» a été inventée par la presse contemporaine pour décrire la façon dont la ligne de front alliée était bombée vers l'intérieur sur les cartes d'actualité en temps de guerre et c'est devenu le nom le plus connu pour la bataille.

Environ 610 000 soldats américains ont été impliqués dans la bataille, et 89 000 ont été blessés, dont 19 000 tués. Ce fut la plus grande et la plus sanglante bataille livrée par les Etats-Unis dans la Seconde Guerre mondiale.